Staging Media ~~~~~~~~ Musique et texte

This section considers collaboration within the performing arts, such as the operatic genre, which constantly renegotiates the relationship between text and music, while ballet incarnates a double transposition of the word towards sound and movement.

Intrinsèquement collaboratif, le genre opératique décrit un long parcours de réflexion sur les fondements de l’association entre musique et verbe. Ce couple est perpétuellement menacé par la question de la primauté d’un art sur l’autre. Mozart conçoit ainsi le texte comme entièrement subordonné à la musique: le poète se doit de créer un libretto qui laisse libre cours au génie musical du compositeur et satisfait à la simplicité requise par la scène et au spécifique du genre. Selon Gluck et Rousseau, c’est au musicien que revient la tâche d’être fidèle à la parole et de se tenir humblement à l’ombre du librettiste. Les complications de l’alliance musique-parole dérivent aussi de la nature des livrets, souvent des adaptations d’autres œuvres. Le travail de traduction, d’adaptation, de transposition concerne aussi bien la relation entre le texte d’origine et le livret que les liens entre ce dernier et son adaptation musicale. Le ballet, quant à lui, incarne une double transposition de la parole vers l’expressivité abstraite du geste et du son.