The Institutional Signature ~~~~~~~~~~~~ La signature institutionnelle

This section demonstrates how the production of global and highly-specialized knowledge relies upon a huge collaborative enterprise of collecting and sharing information. Institutional frameworks connect and coordinate individual efforts, organizing them into hierarchies.

La constitution d’un savoir global et hautement spécialisé repose sur une immense entreprise de collecte et de partage de l’information. Le cadre institutionnel rassemble, coordonne et hiérarchise les efforts individuels, au service de buts divers, tels l’apostolat par le savoir dans le cas de la Compagnie de Jésus, ou bien l’affirmation de l’identité de corps parallèle à l’éloge du patronage royal, dans l’exemple de l’Académie Royale des Sciences. À l’intérieur d’un ordre religieux, le statut d’auteur est plus problématique, car le travail d’écriture et d’édition est assigné à un petit groupe d’individus et l’identité de l’auteur ou des auteurs est absorbée dans l’identité de corps. Les expéditions scientifiques, inaugurées au XVIIIè siècle, peuvent elles aussi distinguer entre la collaboration d’action et le statut variable de la collaboration rédactionnelle: la contribution de chacun des participants peut être incorporée dans un récit commun, œuvre d’un seul rédacteur, ou peut constituer un chapitre autonome.

Pratique fréquente dans l’écriture scientifique, la cosignature est l’expression d’une association des compétences, mais également un moyen de validation et de promotion professionnelle. Il faut souvent élargir l’enquête vers d’autres publications ou des éditions ultérieures du même ouvrage pour découvrir de subtils éléments qui nous éclairent sur la nature de la collaboration.